Actualités - Droit social

Le Smic fait débat

Janvier 2018

 

 

 

Selon les experts, la revalorisation automatique du smic conduit à des hausses régulières des plus bas salaires et peut avoir des effets négatifs sur l’emploi en écartant du marché du travail les personnes les moins qualifiées. En augmentant le smic, on resserre l’éventail des salaires, ce qui pousse les entreprises à choisir, à salaire égal, les personnes davantage qualifiées.

Par ailleurs, les revalorisations du smic ont toujours un effet faible, voire nul, sur le revenu disponible des ménages car l’augmentation est en grande partie annulée par une baisse des prestations sociales et/ou une légère hausse de la fiscalité.

Pour le comité d’experts, la formule de revalorisation du smic pourrait être modifiée :

  • soit par la suppression de toute règle d’indexation obligatoire ce qui réduira progressivement le pouvoir d’achat des plus bas salaires. Les experts soulignent que le gouvernement peut s’engager à garantir le pouvoir d’achat pour une période donnée, de trois à cinq ans ;
  • soit en indexant le smic sur la seule inflation (supprimer la référence au SHBOE) ce qui permet de préserver de façon automatique le pouvoir d’achat du smic.

Le présent rapport est destiné à éclairer la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) qui se réunit le 18 décembre 2017 et au cours de laquelle le gouvernement devrait annoncer sa décision pour la revalorisation du 1er janvier 2018.                

Source. vie-publique.fr